• Parce que je le repousse depuis une semaine ou plus... Donc je prends un engagement ici avec vous! 

    Demain je fais:

    - une vraie bannière pour le blog

    - mon inscription sur hitRECord

    - et je vous présente enfin le projet multidisciplinaire avec Tête de Litote

    À demain !!

    À faire demain !


    votre commentaire
  • NationLe jour de la fin du monde...

    ... Mau rentre chez lui depuis l'île des Garçons. Bientôt il sera un homme. C'est alors que la vague arrive une vague immense, qui remorque la nuit noire dans son sillage et apporte une goélette, la Sweet Judy, qu'elle propulse dans la forêt tropicale de l'île. Lorsque le bateau finit par s'immobiliser en catastrophe, il n'a plus qu'une personne en vie à son bord (ou deux, si l'on compte les perroquets). Le village a disparu. La Nation elle-même a disparu. Il n'y a désormais plus que Mau, qui n'est guère vêtu, une fille homme-culotte, qui l'est bien trop, et des malentendus en pagaïe. Aucun ne sait ce qu'il faut faire. Ni même comment le dire. Ensemble ils doivent bâtir une nouvelle Nation à partir des morceaux de l'ancienne. Inventer une nouvelle histoire.

    Mais... QUI GARDE LA NATION ? OÚ EST NOTRE BIÈRE ? ... l'histoire ancienne ne va pas se laisser évincer sans réagir, du moins tant que les Grands-pères ont encore une voix. Et Mau doit regarder vers le passé avant d'affronter l'avenir. Inspiré, spirituel et imprégné du sens comique et satirique inimitable de Terry Pratchett, ce roman est une aventure formidable qui, littéralement, met le monde sens dessus dessous.


    votre commentaire
  • " Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d'un bond car, en un éclair, elle réalisa qu'elle n'avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s'engouffrer dans un vaste terrier sous la haie. " Pourquoi Alice s'étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C'est au pays des merveilles que l'a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.


    votre commentaire
  • Sleepy HollowA la fin du XVIIIe siècle, un vallon ensommeillé sur les bords de l'Hudson où vit une paisible communauté d'origine hollandaise... La légende qui s'y colporte d'un fantômatique cavalier furieux vient à menacer la quiétude de ses habitants. On raconte qu'il décapite dans sa course folle tous ceux qu'il rencontre, et lui-même serait sans tête...


    votre commentaire
  • ElementaryMon cher Watson ou devrais-je dire ma chère Watson !

    Et oui Sherlock revient à la mode !! Aprés la nouvelle saga de films et la série british, les américains decident de prendre leur part du gateau.

    Créée par Robert Doherty en 2012, Elementary, nous propose une version assez libre de l'histoire de Sherlock Holmes. En effet Watson est une femme, jouée par Lucy Liu et Sherlock est un addict qui sort de rehab, il est interprété par Jonny Lee Miller. Notre détective préféré est toujours anglais heureusement, mais il a déménagé à New-York. Watson est son compagnon de désintox, qui doit faire le lien entre le centre et le retour à la vie normale.

    La série en est à sa première saison et personnellement je viens de la commencer. Pour le moment j'aime bien par contre il faut avoir l'esprit ouvert et ne pas s'attendre à l'histoire classique. 

    Je vous tient au courant de la suite !!

     

    Alors j'ai presque fini la saison il me reste juste le double épisode de la fin à regarder (dont on vient de me spoiler la fin...). J'ai bien acroché, ce qui m'a un peu étonnée car j'ai vu il n'y a pas longtemps la série anglaise et c'est plutôt différent! On s'attache aseez vite aux personnages, Sherlock à toujours le même caractère, mais avec une vulnérabilité qui peut être déroutante par moment. Watson reste crédible dans son rôle, même si sa parsonalité est différente du à son passé. Je n'en dis pas plus pour pas spoiler. 

    Mais je vous la conseille si vous aimez les séries policères et/ ou Sherlock.

     

    Elementary

     


    votre commentaire